B/ les mitochondries

 photo représentant une mitochondrie observée au microscope

Une mitochondrie est un compartiment de la cellule eucaryote. On parle d’organelle cellulaire, ces sont des organites semi autonomes, elles possèdent leur propre Adn appelé Adn mitochondrie (Adn mt), des ribosomes, des Arn et des protéines qui y sont synthétisée directement. Elles sont les sièges des processus biochimique qui fournissent l’énergie dont la cellule à besoin. On en rencontre environ 100 à 1000 par cellule. Il est codé par 16569 nucléotides seulement. Alors que dans l’Adn nucléaire existe dans chaque cellule en deux exemplaires, une maternelle et l’autre paternelle, les mitochondries contiennent environ une dizaines de copie d’Adn mt, une trace biologique ne contenant pas assez d’exemplaires d’Adn nucléaire pour une analyse ; mais elle contient par contre suffisamment d’exemplaire d’Adn mitochondrie pour une analyse. Ils peuvent donc être un secours dans le cas ou l’Adn nucléaire est en quantité insuffisante.


Une autre caractéristique importante des mitochondries et quelles sont un héritage purement maternelle. En effet lors de la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde, ce dernier n’apporte qu’une ration modeste de mitochondrie en comparaison des milliers de mitochondrie présente dans l’ovule. De plus, il se peut qu’il y ait des mécanismes d’élimination des mitochondries paternelles. Le seul Adn mt détectable est celle de la mère. Donc tous les membres d’une fratrie possèdent le même Adn mt que leur mère, ou tante, ou cousine.

A moins qu’a une étape de la transmission se produisent une mutation de l’Adn mt. L’Adn mt accumule des mutations plus rapidement que l’Adn nucléaire. Il convient donc le mieux pour l’étude des origines.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×